mardi, avril 23, 2024

@clic culture Beaumontois

spot_img

Les Bons Vikants d’Rinlies, une troupe de théâtre bien d’chez nous

Claude Michaux est le gérant du groupe depuis plus de 30 ans. Il s’agit d’une troupe patoise théâtrale basée à Renlies dans la commune de Beaumont.

Au début, la troupe se nommait « Les gens d’Rinlies » mais avec le temps, leur nom est devenu “Les Bons Vikants d’Rinlies ». Un lundi, lors d’une ducasse, la troupe a voulu représenter une de leurs pièces pour divertir les Renlisiens nommée “Ma tante ki ti kat”. C’était il y a 35 ans et le succès fut énorme. Pour l’anecdote, la troupe a joué et continue de jouer à Momignies pour le Fifty One de Chimay-Momignies, qui est une œuvre sociale.

Un style peu commun mais communal

La troupe veut jouer ses pièces en patois. Il s’agit essentiellement de pièces humoristiques. Avant de présenter une pièce, les comédiens répètent toute l’année afin d’être prêts pour leur saison se déroulant entre début janvier et mi-avril.

La Covid-19 et la crise

“En 2020, nous avons été obligés d’interrompre la dernière représentation qui devait se dérouler à Sivry. En 2021, nous n’avons rien pu préparer car la Covid-19 nous empêchait de nous réunir pour répéter. »  Cette année, il n’y aura pas de représentation car la Covid-19 a créé une démotivation chez les comédiens et le public. Ils ont géré la crise en faisant des répétitions sur un “plus long laps de temps” en raison des absences. Quand le CODECO a interdit les répétitions théâtrales, Claude Michaux nous confie avoir été soulagé car il ne sentait pas la motivation de la troupe. 

Une nouvelle pièce de théâtre en 2023 ?

En 2023, la troupe jouera la pièce qu’elle devait jouer en 2022. Il s’agit d’une pièce écrite par André de Floraine, habitant de Momigny, une sorte d’hommage à son auteur.

Le patois

Claude Michaux nous dit que le patois est en train de disparaître et qu’il n’est pas appris dans les écoles. C’est une langue compliquée à lire, dit-il et les gens ne font plus l’effort d’aller lire des textes patoisants car ils préfèrent les choses toutes faites et moins fatigantes.

Le théâtre vu par Claude Michaux

Le théâtre est quelque chose d’exceptionnel. Il permet à tout un chacun, aussi timide soit-il, de prendre conscience de sa valeur et cette valeur, on peut la rentabiliser. Quand je dis “rentabiliser” je veux dire qu’on peut l’utiliser au maximum. Ça permet de se présenter au boulot, de conjuguer gestuel et verbal parce que bien souvent, on fait du verbal et la gestuelle dénonce le verbal. On fait “oui” de la tête et on dit “non” avec son doigt.

Arsénia Piot

Crédits photos : la troupe des Bons Vikants d’Rinlies

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

[td_block_social_counter facebook="tagdiv" twitter="tagdivofficial" youtube="tagdiv" style="style8 td-social-boxed td-social-font-icons" tdc_css="eyJhbGwiOnsibWFyZ2luLWJvdHRvbSI6IjM4IiwiZGlzcGxheSI6IiJ9LCJwb3J0cmFpdCI6eyJtYXJnaW4tYm90dG9tIjoiMzAiLCJkaXNwbGF5IjoiIn0sInBvcnRyYWl0X21heF93aWR0aCI6MTAxOCwicG9ydHJhaXRfbWluX3dpZHRoIjo3Njh9" custom_title="Stay Connected" block_template_id="td_block_template_8" f_header_font_family="712" f_header_font_transform="uppercase" f_header_font_weight="500" f_header_font_size="17" border_color="#dd3333"]
- Advertisement -spot_img

Latest Articles